Dominique Meeùs
Dernière modification le  
retour à la page personnelle

Physique

Cette page introduit diverses ressources dans lesquelles on trouve, entre autres, d’une part un chemin qui nous amène à la conception physique actuelle d’un monde dont les briques fondamentales sont les champs (et de là seulement les particules) ; et d’autre part un certain nombre de considérations de philosophie des sciences en relation avec la physique : que la physique prétend non seulement faire des prévisions à propos du fonctionnement de certains aspects du monde, mais prétend nous dire aussi ce que monde est, de quoi il est fait ; que cette prétention est légitime et qu’elle est même une condition de la physique (Weinberg, Schweber, Wilczek…).

Albert Einstein, 1931
« L’influence de Maxwell sur l’évolution de la conception de la réalité physique »
« Maxwell’s Influence on the Development of the Conception of Physical Reality »
« La influencia de Maxwell en el desarrollo de la concepción de la realidad física »

V. Fok, Niels Bohr, 1957-59
Une discussion entre V. Fok et Niels Bohr

Jean Pestieau & Probir Roy, 17-4-1969
« Lepton Symmetry and Self-Mass » (PDF)
Des relations entre les couplages et les masses des bosons de jauge dans l’interaction électrofaible sont déterminées.

Henri Vander Poorten, 1-10-1976
Réflexions à propos de Faraday et de son œuvre

Jean Pestieau & Probir Roy, 29-8-1981
« Historical Note on the Derivation of the Strength of Neutral-Current Weak Interactions » (PDF)

Richard Feynman, 1987
Dans ma bibliographie en ligne, je cite un passage de son introduction à Lumière et matière.

Steven Weinberg, 1993
On trouve dans ses Dreams of a Final Theory d’intéressantes considération de philosophie des sciences (surtout, mais pas seulement, dans le chapitre qu’il intitule de manière provocante « Against philosophy »).

Silvan S. Schweber, 1994
Schweber esquisse dès l’introduction de QED and the Men Who Made It les deux orientations qui sous-tendent toute l’histoire de la physique quantique : est-ce que ce sont les champs ou les particules qui sont le fondement du monde physique ?

Maurice Jacob, 2001
Importante citation sur la masse p. 329-331 de son livre Au cœur de la matière

Frank Wilczek, 2008
Il s’agit d’un livre [*], pas d’un article sur ce site. Le livre n’est pas disponible en ligne mais un site en donne des aperçus, tandis que le site de l’auteur est hautement recommandable. Je donne ci-dessous les avatars du livre pour vous aider à le trouver :
Frank Wilczek, The Lightness of Beeing : Mass, Ether, and the Unification of Forces, BasicBooks, New York, 2008, 270 pages, ISBN : 978-0-465-00321-1
Frank Wilczek, The Lightness of Beeing : Mass, Ether, and the Unification of Forces, BasicBooks, New York, 2010, 292 pages, ISBN : 978-0-465-01895-6
Frank Wilczek, The Lightness of Beeing : Big Questions, Real Answers, Allen Lane, 2009, ISBN : 978-1-84614-245-1
Frank Wilczek, The Lightness of Beeing : Big Questions, Real Answers, Penguin Books, Harmondsworth (Middlesex), 2010, xii + 270 pages, ISBN : 978-0-14-104314-2

Jean Pestieau, 18-12-2008
« La constante de structure fine α est-elle arbitraire ou est-elle fixée ? » (PDF)
« Is the fine structure constant α arbitrary or fixed? » (PDF)

Jean Pestieau, 11-8-2009
« Variations on the Gauge Sector of the Electroweak Model » (in nice XHTML + MathML, but with links to alternative versions, like PDF)

Jean-Pierre Kerckhofs & Jean Pestieau, 1-9-2011
« La matière illuminée : De la physique de Newton (17e siècle) à la physique quantique du 21e siècle » (PDF)
« La materia iluminada : De la física de Newton (siglo XVII) a la física cuántica del siglo XXI » (PDF)

Jean Pestieau, 30-9-2011
« Neutrinos, CERN et supernova »

Jean Pestieau, 4-10-2011
« Le prix Nobel de physique 2011 »

Frank Wilczek, 29-6-2012 (rev. 22-8-2012)
« Newtonian mechanics posited mass as a primary quality of matter, incapable of further elucidation. We now see Newtonian mass as an emergent property. […] Both Newton and Maxwell [inferred that the basic building blocks of matter were manufactured by God at the time of creation. Modern quantum field theory opens the possibility of an alternative explanation. […] Rather than having to address the mass of each object in the universe separately, we can focus on the properties of a few quantum fields, whose excitations (quanta) are the building blocks of matter. Thus for instance if we understand the properties (including mass) of one electron we understand the properties of all electrons. More generally : If we understand the properties of the fields associated with the building blocks of matter, we should be able to deduce the properties — including mass ! — of matter itself, and those deductions will be valid universally. »
« La Mécanique newtonienne pose la masse comme une caractéristique première de la matière, incapable de plus amples éclaircissements. Maintenant, nous considérons la masse newtonienne comme une propriété émergente. […] Newton comme Maxwell, au contraire, considéraient que les éléments de base de la matière ont été fabriqués par Dieu au moment de la création. La théorie quantique des champs contemporaine ouvre la possibilité d’une autre explication. […] Plutôt que d’avoir à traiter à part la masse de chaque objet dans l’univers, nous pouvons nous concentrer sur les propriétés de quelques champs quantiques, dont les excitations (quanta) sont les éléments constitutifs de la matière. Ainsi par exemple, si nous comprenions les propriétés (y compris la masse) d’un électron, nous pourrions comprendre les propriétés de tous les électrons. Plus généralement : si nous comprenions les propriétés des champs associés aux éléments constitutifs de la matière, nous devrions être en mesure de déduire les propriétés — y compris de masse ! — de la matière même, et ces déductions seront valables universellement. »
« Origins of Mass » (PDF from arxiv.org)

Matthew J. « Matt » Strassler, 2-7-2012 (updated slightly, 4-7-2012)
« Why the Higgs Particle Matters » (sur son site)
« Pourquoi la particule de Higgs est importante »
« Waarom het Higgs-deeltje belangrijk is »
fin juillet 2012 pour la traduction française, fin août pour la traduction néerlandaise

Les journalistes ont fait ce qu’ils pouvaient ce fameux 4 juillet, mais ces choses ne sont pas faciles à expliquer. En fin de compte, on est mieux servi par un physicien théoricien comme Matt Strassler qui explique ça bien, de manière accessible et compétente à la fois. Après avoir lu cet article, voir les autres pages de son site, toujours très bon, à recommander chaudement autour de soi. On trouve aussi une série d’interventions de lui sur YouTube.

Jean Pestieau, 11-7-2012 (rev. 18-7-2012)
« Exploration in the Boson Sector of the Glashow-Salam-Weinberg model » (PDF)

Dominique Meeùs & Jean Pestieau, 30-7-2012
« À propos de la découverte de la particule de Higgs »
dans les Études marxistes, no 99 (juillet-août-septembre) 2012
pour introduire l’article de Matt Strassler ci-dessus du 2 juillet 2012
comprenant aussi :
un « Tableau des particules élémentaires »,
« Le passage de la théorie à l’expérience (la pratique) et le CERN »,
« Recherche fondamentale et impérialisme ».

Jean Pestieau, 25-2-2013
« Les trois grandeurs dimensionnelles fondamentales : temps, longueur et masse (énergie) » (PDF), Colloque de Physique – LPHY2505 Fondements et notions fondamentales, UCL, Louvain-la-Neuve (et annexe).

G. López Castro & Jean Pestieau, 18-5-2013
« Relation between masses of particles and the Fermi constant in the electroweak Standard Model » (PDF).
En français, il y a aussi de Jean Pestieau une version préparatoire du 14-5-2013, mais ensuite révisée le 19-7-2013
« Relation entre les masses des particules du modèle standard et G_F, la constante de Fermi » (PDF).

Jean Pestieau, 9-10-2013
« One scalar boson and nothing more? » (in memoriam Robert Brout (1928-2011)), CP3-Lunch Seminar, 9-10-2013.

Jean Pestieau, 25-4-2014
« La masse, problème no 1 » (PDF)
Conférence à l’Assemblée facultaire annuelle, Faculté des Sciences, Université de Namur vendredi 25 avril 2014. L’original est une présentation en diapositives dont vous pouvez télécharger la source ici (en format de présentation Open Document), mais ce fichier est trois fois plus lourd que le PDF.

Jean Pestieau, 22-8-2015
Ibn al-Haytham, précurseur de la science moderne ? (PDF)
Conférence du soir à l’Université marxiste d’été de l’Institut d’études marxistes, à Waterloo, le 22 août 2015.

Jean Pestieau, 18-3-2016, révision du 26-4-2016
Sur les formules de masse de Gell-Mann-Okubo (GMO) et de Coleman-Glashow (CG), 55 ans après (PDF).

Jean Pestieau, 3-2-2017
Another view of the Gell-Mann-Okubo mass formula (PDF).

Jean Pestieau, 17-9-2017
Deux défis pour la physique en 2017 (présentation en HTML).
Exposé présenté au Café des sciences du festival ManiFiesta le 17-9-2017.
On peut télécharger aussi la présentation dans son format original en Open Document Format (ODF) de présentation LibreOffice (fichier d’extension .odp).
Voir encore une page complémentaire de citations.

Jean Pestieau, 10-10-2017
A closure relation relating particles’ masses and Higgs field VEV in the scalar singlet dark matter model.
On peut aussi télécharger ceci en PDF.

CERN, 1969
The 1969 Do-it-yourself CERN Courier writing kit
Un peu de « méta-physique » amusante.

[*] Cette page est constituée d’articles qui s’y trouvent pour des raisons différentes. Mais il y a parmi eux une série d’articles fondamentaux qui donnent une assez bonne idée de ce que nous savons aujourd’hui de la réalité fondamentale du monde grâce à la physique. Il y a certainement des tas de bons livres de vulgarisation de la physique et la page deviendrait moins lisible si elle était encombrée d’une abondante bibliographie. Je fais cependant exception pour le livre de 2008 de Wilczek (comme je l’avais d’ailleurs fait déjà pour Schweber et Jacob). Wilczek est une pièce essentielle du tableau que je propose de ce qu’est le monde matériel. (On peut trouver une bibliographie en www.d-meeus.be/wikindx4/index.php?action=list_LISTSOMERESOURCES_CORE&method=categoryProcess&id=10. Elle donne plutôt le résultat contingent de mes trouvailles chez les bouquinistes qu’un effort de bibliographie systématique.)

« Pourquoi pas la physique ? » (D. M.)

Retour en haut de la page