Le temps qu’il fait à Bruxelles   Le temps de Bruxelles :

Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Notes de lecture : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Chapitre 1 (L. II) — Le cycle du capital-argent

Die Formel für den Kreislauf des Geldkapitals ist also :

La formule applicable au cycle du capital-argent est donc :

De formule voor de kringloop van het geldkapitaal is dus :

Hence the formula for the circuit of money capital is :

G — W . . . P . . . W′ — G′, wo die Punkte andeuten, daß der Zirkulationsprozeß unterbrochen ist, und W′ wie G′ ein durch Mehrwert vermehrtes W und G bezeichnen.

A — M . . . P . . . M′ — A′, les points indiquant que le procès de circulation est interrompu, tandis que M′ et A′ désignent un M et un A augmentés par de la plus-value.

G — W . . . P . . . W′ — G′, waarbij de punten aanduiden dat het circulatieproces onderbroken is en W′ en G′ een met meerwaarde vergrote W en G betekenen.

M — C . . . P . . . C′ — M′, the dots indicating that the process of circulation is interrupted, and C′ and M′ designating C and M increased by surplus value.

MEW, Band. 24, S. 31 P. 27. Marxistisch Internet-Archief MECW 36:31

On a vu A et M dans le Livre I et cela ressort aussi du contexte du deuxième alinéa de ce chapitre. Il nous dit ce qu’indiquent les trois points, mais il oublie de nous dire ce qu’est P et, dans le contexte de cette page, on pourrait penser que c’est l’initiale du procès de production. (On trouve P là aussi en allemand et en anglais et le contexte suggère la même interprétation.) On voit peu après que P représente en réalité le capital productif :

La valeur avancée par lui sous forme d’argent se trouve donc maintenant sous forme d’objets en nature, où elle peut s’actualiser comme valeur enfantant (sous l’aspect de marchandises) de la plus-value. En d’autres termes, elle se trouve à l’état ou sous la forme de capital productif, doué de la capacité de fonctionner comme créateur de valeur et de plus-value. Appelons P le capital qui se trouve sous cette forme.

P. 30.

Ainsi la formule est homogène ; toutes les lettres représentent des états du même capital industriel. Marx parle ici du point de vue de la circulation. Dans A — M, on a de l’argent A en circulation face à une offre M (d’autres capitalistes ou de prolétaires) en circulation. L’échange étant fait, M est immobilisé du point de vue de la circulation parce que retiré de la circulation pour entrer dans le processus de production, le temps de se transformer en M′. Ce même capital M, pendant le temps qu’il ne circule plus mais se transforme (et n’est donc temporairement pas vendable), Marx l’appelle P, capital productif. On peut dire encore que le capital productif P, ce sont les marchandises constitutives de M, mais retirées de la circulation (temporairement invendables) parce qu’en train d’être consommées productivement pour renaître sous la forme de tout autres marchandises, celles qui constituent M′, nouveau capital-marchandise qui est offert à la vente ; on est alors enfin revenu à la circulation.

La discussion de ce que représente la lettre P n’est pas indifférente, parce qu’elle a un autre sens chez certains vulgarisateurs du Capital. Sans doute parce qu’il s’agit d’expliquer seulement la place de la plus-value dans le cycle du capital du Livre I, on peut avoir une formule du genre A — M …p… M′ — A′ où p (ou P) représente le procès de production et pas un état capital productif du cycle du capital industriel. C’est le cas en particulier chez Jacques Gouverneur dans Comprendre l’économie : La face cachée des phénomènes économiques (2005), p. 65 et dans Les fondements de l’économie capitaliste : Introduction à l’analyse économique marxiste (3e édition 2005), p. 97. C’est tout à fait légitime, mais c’est une autre formule que celle qui commence le Livre II. Dans son Manuel de théorie économique marxiste, De Boeck, 1987, p. 68, Gouverneur colle de trop près à la typographie de la formule de Marx (y compris ensuite la dans la décomposition de M en force de travail et moyens de production) pour qu’on puisse douter qu’il reproduit la formule du Livre II, mais là aussi il choisit que P désigne le procès de production en non le capital productif. Il en est de même chez Jean Baby, Principes fondamentaux d’économie politique, 1949. J’accède à des extraits publiés sous le titre Lois fondamentales de l’économie capitaliste, Éditions v.z.w. October, Louvain, sans doute au début des années 70. On y trouve page 98 la formule de Marx et même page 99 l’idée que « le phénomène de la circulation est interrompu ». Cependant chez lui aussi, la lettre P désigne le processus de production. On ne peut exclure que certains lecteurs du Livre II n’aient pas aperçu la définition de la page 30 de la notation P. Ils ont pu considérer aussi P est le procès de production dans la formule qui commence le chapitre et que P devient plus loin capital productif dans d’autres développements. Ce n’est pas dramatique et ça n’empêche pas de lire et de comprendre les développements sur le capital productif.

Dominique Meeùs . Date: 1999-2018