Le temps qu’il fait à Bruxelles   Le temps de Bruxelles :

Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Bibliographie : table des matières, index des notions — Retour à la page personnelle
Auteurs : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,
Auteur-œuvres : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,

Yvonne Kapp, Eleanor Marx, volume two, 1977

Yvonne Kapp , Eleanor Marx : Volume Two, Pantheon Books, New York, 1977, 777 pages, ISBN : 0-394-73457-2.
Édition américaine de Kapp 1976. (Je mentionne là d’autres éditions.) Dans cette édition de 1977, le premier volume est Kapp 1977a.

It must have come as something of a surprise to Laura that someone should feel quite unhappy about accepting Engels’ money. In the course of but the past six weeks her husband had demanded and received well over £50 for running expenses and an outstanding debt: a not unusual rate of subvention that was taken for granted on both sides. Though Eleanor was often hard pressed for money and even for the means to earn it — “I should be glad to get any work I am capable of doing. I need work much and find it difficult to get. ‘Respectable’ people won’t employ me,” she wrote in 1887 — she never presumed to sponge on Engels.

P. 19.

Engels avait décidé de donner la priorité à la production intellectuelle de Marx (qui deviendra surtout Le Capital). Il s’est résigné pour cela à passer les meilleures années de sa vie au purgatoire : la firme de son père et d’associés à Manchester. Une partie de l’entourage de Marx et Engels en ont déduit qu’il était normal de vivre aux crochets d’Engels : Jean Longuet, Paul Lafargue (et Laura était complice), Mary Ellen « Pupms » Burns et son mari… Jamais Eleanor n’a voulu vivre aux crochets d’Engels. Depuis très jeune et toute sa vie, elle a tenu à son indépendance financière.

Reçu le 22 mai 2018 d’un ami, plus sérieux que moi et me sachant moins sérieux que lui, qui voulait faire de la place dans son appartement.