Le temps qu’il fait à Bruxelles   Le temps de Bruxelles :

Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Bibliographie : table des matières, index des notions — Retour à la page personnelle
Auteurs : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,
Auteur-œuvres : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,

Henri Houben, Le monde malade de la finance ?, 2017

Henri Houben, Le monde malade de la finance ?, Gresea-Couleur livres, Bruxelles, 2017, 165 pages, ISBN : 978-2-87003-698-3.

Connaissez-vous BlackRock ? (Moi non plus, avant de lire Henri Houben.)

Elle est considérée comme l’institution financière la plus influente du monde. En effet, elle détient des actifs pour 5 148 milliards de dollars en 2016.

Page 92.

Le patron de BlackRock, Larry Pink touche, comme PDG de sa firme, 25,5 millions de dollars par an. Son second, Robert Kapito, 20,1 millions.

Page 94.

La finance internationale joue aujourd’hui un rôle essentiel dans les malheurs du monde. Elle est la meilleure expression des inégalités et des injustices à l’échelle planétaire. Il y a ceux — une poignée (1 % ?) — qui font partie de cette finance et qui en profitent. Il y a tous les autres qui en sont exclus et qui doivent trimer pour que les fruits de ce travail rapportent le plus possible aux premiers. Oui, le monde est malade de la finance prédatrice. Oui, il devrait s’en débarrasser au plus vite. Mais il faut savoir que ce n’est pas une excroissance du système, qui se serait développée en dépit de celui-ci et parce qu’au fil du temps, nous aurions simplement enlevé les barrières protectrices qui l’empêchaient auparavant de nuire. C’est l’aboutissement du capitalisme même, dans sa logique nécessaire, car inscrite dans ses gènes, d’accumulation du capital.

Page 163.
Acheté (et fait signer par l’auteur) au sortir de la présentation du livre à la Foire aux livres du festival ManiFiesta à Bredene le dimanche 17 septembre 2017.