Le temps qu’il fait à Bruxelles   Le temps de Bruxelles :

Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Bibliographie : table des matières, index des notions — Retour à la page personnelle
Auteurs : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,
Auteur-œuvres : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,

Amy De’Ath, « Gender and Social Reproduction », 2018

Amy De’Ath, Gender and Social Reproduction , Chapter 93 (Vol. 03, Section 08) in The SAGE Handbook of Frankfurt School Critical Theory, 2018, ISBN : 978-1-4739-5334-5, p. 1534-1550.

C’est un article difficile, que je dois encore étudier plus à fond avant de pouvoir en dire plus. Elle se dispense de faire un tableau des différents courants parce que, dit-elle, Cinzia Arruzza l’a fait très bien dans Arruzza 2014. Grâce à De’Ath, j’y vais voir et… de fait. Elle y examine, entre autres, comment le concept de valeur peut éclairer les questions de genre. Elle insiste sur la valeur, parce que souvent on en reste aux formes de la valeur, à la valeur d’échange, à la monnaie. En bref, elle travaille plus sur le travail et la production que sur la circulation des marchandises et la consommation :

… any theory of social relations based at the level of exchange or circulation falls short of accounting for the relationship of gender to capital’s general laws of motion, and thus for gender’s continued existence…

P. 1535, col. 1.

Ultimately, my argument rests on the contention that gendered social relations are form-determined – that is, constituted as social form – by capitalism’s imperative to produce surplus-value.

P. 1534, col. 2.

Je vois là déjà que je ne serai pas du tout d’accord et que cette lecture va m’être très utile pour clarifier mes idées.